ACAPI
ACAPI

ACAPI

Mairie d'Ingré

45140 Ingré

 

Email: acapi@free.fr

          secretaire@acapi.org

 

Accès membres

  

Mise à jour du site

le: 09-07-2017

  Visiteurs

 

QUI SUIS-JE : Émile PATTUS

Terrien depuis : 1948

Acapien depuis : 2009

Mon site personnel

Me contacter par mail

 

Ma Galerie             Divers





 

Ma photo préférée

 

Nostalgia

MON ÉQUIPEMENT

Nikon D300
Nikon Objectif AF-S DX Zoom-Nikkor 17-55 F/2.8G IF-ED
Tamron Objectif 11-18 mm f/4.5-5.6 Di II LD Monture Nikon
Flash Nikon SB-800
Imprimante EPSON 2880

 

MES SUJETS FAVORIS

« La photo, c'est l'art d'immortaliser le temps », c'est pour cette raison que dans l'immense panoplie de choix qu'offre la photographie, j'affectionne tout ce qui touche à l'élément humain et que j'ai une profonde passion pour le portrait.
Le noir et blanc est pour moi le domaine de l'irréel et de l'abstraction, la couleur représente le monde et la vie tels que nous les percevons car elle reste le véhicule du souvenir par excellence. L'apparition des techniques numériques que l'on peut associer à ces deux modes de travail offrent au photographe des éléments nouveaux facteurs indéniables de créativité, de ce fait je reste très sensible aux « mouvements photographiques » actuels et mes réalisations s’orientent sensiblement vers les procédés dits de « peinture numérique photoréaliste ».

 

PARCOURS PHOTOGRAPHIQUE

Photographe depuis l’âge de 17 ans, musicien et poète, j’exerce ces activités en amateur chevronné mais toujours en amateur. C’est grâce à la musique et aux diverses manifestations rémunérées qui s’y rattachent (bals, thés dansants, mariage …..) que j’ai pu acquérir en 1965 un Voïgtländer Vito CLR, appareil non reflex de la célèbre marque Allemande. Ce n’est que beaucoup plus tard que la marque Nikon m’a fait un clin d’oeil et pour cette raison unique je conserve précieusement mon premier reflex Nikon FE. Le numérique est venu assez tard et c’est seulement en 2004 que je fais mes premiers pas avec un Nikon D100. 
Parcours argentique classique (noir et blanc, couleur avec procédé Cibachrome), j’aime à maîtriser la chaîne complète depuis la prise de vue jusqu’au tirage. Même si je garde de bons souvenirs des soirées passées en laboratoire avec les aléas de l’agrandisseur, les odeurs de révélateur et celles du fixateur, je reconnais aujourd’hui le confort de travail qu’offrent les techniques actuelles.



Haut de page                         Galerie de photos